C2i niveau 2 enseignant

C2I2ELe C2i2e est un certificat universitaire qui atteste de la maîtrise des compétences professionnelles dans l’usage pédagogique des technologies numériques. L’acquisition du C2i2e poursuit l’objectif d’offrir à chaque étudiant se destinant aux métiers de l’enseignement scolaire, de l’enseignement supérieur et de la formation, la reconnaissance des compétences nécessaires en vue de son insertion professionnelle. Délivré par l’université, ce certificat peut être un facteur de reconnaissance pour une sélection ou une évolution professionnelle. Il s’inscrit dans une logique de diplôme dont la responsabilité incombe à l’université, exclusivement.

Depuis les sessions 2014 des concours de recrutement des enseignants (arrêté du 27 août 2013), le C2i2e n’est plus obligatoire pour être nommé fonctionnaire titulaire. Il n’est donc pas nécessaire pour passer le concours. En revanche, le texte rappelle l’exigence, pour un fonctionnaire-stagiaire, d’acquérir les compétences du référentiel dans le cadre du master MEEF (en somme, ce n’est donc que « l’obtention » du certificat qui n’est pas obligatoire).

Cette exigence s’explique aisément par la réalité du métier de professeur aujourd’hui : les établissements scolaires et la classe se sont profondément « numérisés » depuis 20 ans. Un seul exemple pour l’illustrer : les traditionnels tableaux à craie ont été remplacés par des TNI (Tableaux Numériques Interactifs) dont la maîtrise technique et les usages pédagogiques ne s’improvisent vraiment pas, surtout face à un public d’apprenants !

A quoi ressemble la certification ?

La certification C2i2e ne ressemble pas à un examen. Chaque candidat à la certification doit constituer un portefeuille privé de compétences au sein d’un environnement numérique dédié. Ce portefeuille numérique ou dossier numérique doit rendre compte de la maîtrise des compétences du candidat. Il est constitué d’un ensemble de dossiers créés à l’initiative du candidat et/ou à l’occasion de travaux prescrits et réalisés pendant la formation du candidat. Chaque dossier constitutif du portefeuille numérique décrit un contexte, une situation, une activité réalisée et des ressources utilisées. Chaque dossier est associé à une ou plusieurs compétences qui font l’objet chacune d’un écrit réflexif court attestant du lien entre les compétences en jeu et les tâches réalisées.  Chaque dossier est évalué par un formateur, choisi par le candidat ou imposé s’il s’agissait d’un travail prescrit et encadré. Le jury annuel de certification examine en fin d’année l’ensemble des résultats d’évaluation obtenus pour chacun des dossiers du candidat, prononce la validation des compétences et délivre le certificat ou une attestation de compétences validées.

Le C2i2e nécessite-t-il l’obtention préalable du C2i niveau 1, passé en licence ?

Non, même si « le C2i2e suppose la maîtrise des compétences du C2i niveau 1 ». A ce jour, l’université ne vérifie pas la maîtrise des compétences du C2i niveau 1 pour accepter une candidature au C2i2e. Vous trouverez de nombreuses ressources vous permettant de vous positionner ou de vous auto former, par exemple à partir de l’adresse : http://c2i.univ-lyon1.fr/c2i-niveau-1/formation-au-c2i-niveau-1/ressources-pedagogiques/

Quel rôle joue l’ESPE dans la certification ?

Le C2i2e est régi par l’arrêté du 14 décembre 2010 publié au BOESR n°5 du 3 février 2011. Les Universités Lyon1, Lyon2, Lyon3 et Saint-Etienne ont été autorisées à mettre en œuvre le C2i2e conformément à cet arrêté, sur le base du dossier de demande d’autorisation commun aux 4 universités reconduit en janvier 2016. La mise en œuvre dans les 4 universités lyonnaises est effectuée par le Groupe d’Appui Inter universitaire Académique « certification C2i2e » (GAIA C2i2e). L’ESPé de l’Académie de Lyon coordonne ce groupe d’appui. En harmonisant la mise en œuvre du C2i2e , les quatre universités lyonnaises défendent un C2i2e de qualité. Cette approche qualité se traduit par une égalité des chances des candidats et par des conditions minimales de formation et d’accompagnement.

À l’issue du jury académique annuel de certification, ce sont les secrétariats des universités de rattachement qui gèrent la délivrance des certificats ou attestation, et non l’ESPE.

Jury de certification

Le jury est présidé par un enseignant chercheur. Le GAIA C2i2e propose annuellement au président de l’université Lyon1 la composition du jury. Le jury est composé des correspondants C2i2e des établissements, de 4 enseignants issus des 4 universités et de représentants des employeurs (membre des corps d’inspection, enseignants en poste). Le jury a accès au dossier numérique complet du candidat.

La certification nécessite la validation d’au moins 23 des 28 compétences du référentiel national avec un maximum de 2 compétences non validées par domaine.